Skip to main content
Église Saint André à Eisleben
Église Saint André à Eisleben (Photo: Lutz Döring)

Le réformateur Martin Luther est né à Eisleben le 10 novembre 1483 et c’est ici aussi qu’il est mort. Bien que la famille n’ait vécu que temporairement à Eisleben, la vie de Luther est, au-delà des dates de naissance et de décès, liée à plusieurs égards au destin de la ville.

Eisleben est une des plus anciennes villes entre le Harz et l’Elbe. Au XVème et XVIème siècles, la ville devint, surtout grâce à l’extraction et la fonte du schiste cuivreux  la ville la plus importante du jadis puissant comté de Mansfeld.  Même le père de Luther venait ici pour gagner sa vie dans l’industrie minière. Mais Eisleben fut pour Hans et Margarete Luther seulement une escale sur la route qui les menait vers Mansfeld lorsque le premier de leurs cinq enfants y naquit.

Baptisé à Mansfeld

À seulement quelques pas de la maison natale de Luther se trouve l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, une église-halle de style gothique tardif. Ici, Luther fut baptisé un jour après sa naissance du nom du saint du jour, Martin de Tours. Les fonts baptismaux ont été conservés en tant que reconstruction et rappelle cet événement important qui lia Luther toute sa vie à Eisleben.

En tant que vicaire de district de l’ordre de Saint Augustin, Luther séjourna par la suite souvent à Eisleben. Sous son influence, l’église Sainte Anne dans la ville nouvelle d’Eisleben devint la première église de prédication protestante de la région de Mansfeld. L’ermitage des Augustins adjacent fut consacré par Luther en 1516. En 1523 il a déjà été dissous au cours de la Réforme.

Dernières prédications de Luther

L’église Saint André, qui avec son clocher puissant domine la place du marché, est aussi considérée comme un monument à Luther dans la ville. Ici, sur la chaire préservée jusqu’à nos jours, il tint ses quatre derniers sermons et ici ses dépouilles furent mises en bière avant leur transfert à Wittenberg.

Le 18 février 1546 Luther décéda. Il était venu ici pour arbitrer la dispute de succession des comtes de Mansfeld, dans la maison de la famille Drachstedt sur la place du marché. Elle a aujourd’hui été aménagée comme maison de décès de Luther et appartient, comme la maison natale du réformateur, depuis 1996 au patrimoine mondial de l’UNESCO.