Skip to main content

Wittenberg célèbre la réconsécration de l’église du château

L’église du château de Wittenberg, célèbre dans le monde entier pour être le lieu de départ de la Réforme, resplendit d’un nouvel éclat. Un service solennel ce weekend a marqué sa réconsécration. Parmi les 400 invités figuraient la reine de Danemark ainsi que le président fédéral allemand Joachim Gauck.

Le président fédéral allemand Joachim Gauck avec sa compagne Daniela Schadt, la reine de Danemark Margrethe II et le ministre-président de Saxe-Anhalt, Reiner Haseloff.11 La reine a apporté une tenture pour l’autel brodée à la main comme cadeau pour l’église du château. (Foto: Jens Schlüter/epd)

C'est avec un service solennel que l’église du château restaurée a été officiellement réconsacrée après plusieurs années de rénovation. Ainsi ce lieu de culte célèbre dans le monde entier resplendit d’un nouvel éclat avant l’année des festivités de 500 ans de Réforme. C’est à l’une des portes de l’église que Martin Luther aurait, le 31 octobre 1517, affiché ses 95 thèses critiquant l’Église. A l’occasion de la réconsécration dimanche, le président fédéral allemand Joachim Gauck et la reine de Danemark Marguerite II se sont rendus dans la ville de Luther.

Un endroit puissant au cœur de l’Europe

« Nous nous réjouissons que l’église du château resplendisse d’un nouvel éclat » a déclaré le président du Conseil de l’église évangélique en Allemagne (EKD) Heinrich Bedford-Strohm au début du service du jour d'action de grâce. Ainsi, en plus des membres de la paroisse, des visiteurs du monde entier pourront faire l'expérience personnelle de cet « endroit puissant ». Il ne doit pas seulement être visité comme un musée, mais aussi apporter une lueur intérieure aux visiteurs. Si dans quelques jours le 500ème anniversaire de la Réforme débute à Lund, Berlin, Genève ou Rome, Lutherstadt Wittenberg se situe „au coeur de l’Europe“, comme le déclare l’évêque protestant de Bavière devant l’église pleine. 

C'est à la porte de l’église du château que le réformateur Martin Luther (1483-1546) aurait affiché ses célèbres 95 thèses. Cet événement est considéré comme le point de départ central du mouvement mondial de la Réforme. Dans cette église, qui depuis 1997 fait partie du patrimoine mondial de l’UNESO, se trouve également sa tombe.

Photo de groupe
Photo de groupe devant la porte des thèses de l’église du château (Foto: Rolf Zöllner/epd)

À l’occasion de la réconsécration de l’église du château, la reine de Danemark Margrethe II a apporté comme cadeau une tenture rouge fait à la main pour l'autel avec une rose de Luther qui a été dévoilée solennellement lors du service. La monarque a avoué que la demande de fabriquer l'avant-pied pour l’église du château aurait été une « très grande et heureuse surprise », à laquelle elle aurait répondu seulement après quelques hésitations. Elle a souligné que « cette tâche a été un grand défi, auquel je me suis consacrée avec beaucoup de respect. »

Les relations entre la famille royale de Danemark et Wittenberg sont depuis la Réforme bonnes et étroites. Le Danemark adopta la foi réformée en 1536. En tant que reine, Margrethe II est également à la tête de l’église nationale évangélique luthérienne de Danemark. Pour cette raison, la reine a dans son allocution évoqué les longues relations avec Wittenberg. La Réforme aurait eu « une influence décisive sur l’évolution de Danemark ». Après le service, la reine de Danemark a assumé le parrainage d’arbre pour l’orne dans le  Luthergarten (Jardin de Luther) à Wittenberg. La plantation symbolique de l’arbre était la 338ème  plantation dans le Luthergarten.

La teinture
La teinture brodée à la main de la reine de Danemark Margrethe II. (Foto: Jens Schlüter/epd)

L’anniversaire de la Réforme comme chance

Le président fédéral allemand Gauck a parlé d’une « merveilleuse journée pour Wittenberg et pour le pays tout entier. »  Gauck a souligné que l’église a « une histoire longue et mouvementée, de ses débuts au Moyen Âge jusqu’au néo-gothique entamé sous l’empereur Guillaume II et au-delà ». Dans cette église on a prêché, chanté et prié, quelle que fut l’époque. La porte des thèses de l’église du château rappelle « l’événement apparemment insignifiant d’une disputate académique qui a été d’une importante universelle » a déclaré Gauck.

Le ministre-président du Saxe-Anhalt, Reiner Haseloff, a également participé au service religieux qui fut retransmise à un centre commercial situé à proximité et à la télévision par la chaîne MDR. Haseloff a qualifié l’achèvement de la restauration de l’église du château comme étant l’un des projets les plus importants du 500ème anniversaire de la Réforme. « Pour la Saxe-Anhalt, l’anniversaire de la Réforme est un excellent moyen de se présenter et se distinguer au niveau international comme pays de la Réforme. » Le 500ème anniversaire de la Réforme qui débute officiellement le 31 octobre doit être « célébré dans un esprit tourné vers l'avenir, ouvert et œcuménique. »

Les travaux de rénovation de l’église ont déjà été terminés le 9 mai. Depuis, l’église peut de nouveau être visitée. Avant le début des travaux qui ont duré plusieurs années, environ 200.000 touristes ont visité chaque année ce mémorial de la Réforme. Selon les informations fournies, la rénovation de l’église du château consacrée en 1503, aurait coûté environ 7,9 millions d’euros. Les gouvernements du Land et fédéral ainsi que des donateurs privés y ont contribué.

Informations

Auteur:Romy Richter Source:epd Date:04-10-16
mots-clé:
L’église du château de Wittenberg, Réforme, Margrethe II

Vers une oeuvre d'art totale – Wittenberg pose son regard sur l‘exposition universelle pour l'anniversaire de la Réforme

Depuis que Martin Luther eut accédé à l’université avant son affichage des thèses, Wittenberg était le centre de sa vie. Avant l’anniversaire de la Réforme, la ville brille d’un nouvel éclat.