Skip to main content

La rose de Luther – symbole du réformateur

La rose de Luther est un des symboles les plus connus de l’Église évangélique luthérienne. Elle remonte au réformateur lui-même et on la retrouve aujourd’hui encore dans de nombreux blasons de localités.

rose de Luther
rose de Luther sur l’église du château de Wittenberg (Foto: © epd-bild / Rainer Oettel)

Une rose blanche sur fond bleu azur avec un cœur rouge et une croix noire au milieu – ce sont les éléments essentiels de la rose de Luther. Martin Luther utilisait le symbole qui portera son nom, afin de rendre ses lettres et écrits identifiables. Dans ce but, il a fait découper la rose comme image circulaire dans du bois et imprimer sous ses écrits, afin de les identifier comme impression originale et les protéger contre des copies.

Un cadeau du prince électeur

Pendant que Philippe Melanchthon défendait en 1530 la doctrine protestante lors de la Diète d’Augsbourg, le réformateur Martin Luther, qui avait, avec ses thèses donné le coup d’envoi à la Réforme allemande, ne pouvait que suivre l’événement de loin à partir de la forteresse de Cobourg. En tant que proscrit l’accès à la ville des Fugger il lui était interdit.  

C'est durant cette « période de Cobourg » que le prince saxon Jean Frédéric dit le Magnanime, plus tard prince électeur de Saxe, commanda la soi-disant rose de Luther. Le conseiller municipal de Nuremberg et promoteur de la Réforme, Lazarus Spengler, envoya à Luther au préalable un dessin du symbole. Luther en retour fit savoir à Spengler, quelle apparence le sigle devait prendre à son avis. Pour lui, la rose était plus qu’un simple blason ou une signature. Le réformateur la considérait lui-même comme un « signe de marque » de sa théologie. 

Dans une lettre à Spengler du 8 juillet 1530  devenue célèbre, il décrit la conception de la rose de Luther : „D’abord, il y a une croix noire avec un cœur au milieu, lequel néanmoins conserve sa couleur naturelle, pour qu’elle me rappelle que la foi au Crucifié me sauve!  Qui croit en lui de toute son âme est justifié. Le cœur est placé au milieu d’une rose blanche qui indique que la foi donne la consolation, la joie et la paix.  Voilà pourquoi la rose est blanche et non rouge, le blanc est la couleur des esprits et des anges. La rose est dans un champ d’azur, pour montrer que cette joie dans l’esprit et dans la foi est un commencement de la joie céleste qui nous attend. Dans ce champ, vous y voyez aussi un cercle d’or. Il indique que la félicité dans le ciel durera éternellement et qu’elle est supérieure à toute autre joie, à tout autre bien, comme l’or est le plus précieux des métaux. »

Le 15 septembre 1530, Luther écrit finalement à Melanchton qu’il avait reçu dans la forteresse une bague à cachet dorée comme cadeau de la part du prince Jean Frédéric. Dorénavant, le réformateur pourvut ses écrits de ce sigle. 

Capture d’écran de la page Facebook de la campagne de collecte « 2017 roses de Luther pour 2017 »
Capture d’écran de la page Facebook de la campagne de collecte « 2017 roses de Luther pour 2017 »

La rose de Luther dans le monde

La rose de Luther et son interprétation théologique ont marqué la spiritualité et la mentalité du luthéranisme. « Aujourd’hui, au moment où la plupart des positions de ses écrits théologiques controversés n’ont plus qu’une importance historique, la rose blanche avec le coeur rouge au milieu et la croix noire au-dessus est peut-être la représentation visuelle la plus emblématique du réformateur et de sa théologie chrétienne et de la grâce », résume l’historien Heinz Schillling la signification de l'emblème luthérien dans sa biographie de Luther. 

Avec la propagation de la Réforme, le degré de notoriété de la rose de Luther s'est également accru. Aujourd’hui on la trouve partout dans le monde. Ainsi, la rose de Luther est utilisée pour des décorations artistiques. Par exemple, elle est sculptée dans la pierre, comme sur le portail de Catherine de la maison de Luther à Wittenberg. Afin de documenter la signification mondiale de la Réforme en préparation de son anniversaire, la Fondation des monuments commémoratifs de Luther en Saxe-Anhalt s'est fixée pour tâche d’établir une „carte du monde symbolique“ des roses de Luther. Pour cette raison, la Fondation a appelé tous les fans de Luther à participer à une campagne de collecte mondiale : Parvenir jusqu'en 2017 à recueillir en forme digitale 2017 roses de Luther du monde entier. Les images peuvent être remises sur Facebook et twitter ou aussi plus traditionnellement par e-mail.  

Le modèle du sigle se trouve d’ailleurs sur le vitrail du lion et du perroquet de l’église du couvent des Augustins d’Erfurt, dans lequel  Martin Luther vivait comme moine augustin. Il est avéré que Luther a utilisé cette image déjà au début de l’année 1517 – donc avant son combat ouvert contre les indulgences – afin d'entraver les contrefaçons qui déjà à l’époque étaient fréquentes. En tant que jeune moine, Luther avait apparemment assez de temps pour examiner les vitraux. Au moins pendant les heures de prière.

Informations

Auteur:luther2017.de Source:EKD/Pro Heraldica Date:08-07-16
mots-clé:
La rose de Luther, Martin Luther,