Skip to main content

Internet, télévision, smartphone – la digitalisation nous permet chaque jour, à chaque minute, de jeter un coup d'œil sur l'autre partie de la terre. Un incendie dans un entrepôt chinois, un ambassadeur de Luther enneigé au lac Michigan, l'éruption d'un volcan en Islande ou tout simplement le visage souriant d'un enfant dans les favelas - avec un seul clic de souris nous pouvons participer à l'actualité quotidienne du monde. L'échange global et rapide de nouvelles, d'images et de commentaires crée une simultanéité et une proximité avec presque tous les événements sur la terre. Avec les interdépendances politiques, sociales et écologiques croissantes, le monde s'unit de plus en plus. La dernière année thématique de la décennie de Luther, en quelque sorte la veille de l'anniversaire de la Réforme est placée pour cette raison sous le signe de ce monde particulier, le nôtre.

La Réforme en tant que citoyenne du monde

L'année thématique "La Réforme et le Monde uni" qui sera ouverte le 31 octobre à Strasbourg, place la dimension mondiale de la Réforme au centre. Bien que Martin Luther n'ait pas voyagé dans le monde entier et qu'il n'ait pas affiché ses thèses à chaque porte d'église, la Réforme ne fut pas pas un événement limitée au niveau local. Au contraire: bien que l'impulsion décisive partît de Wittenberg, d'autres villes et régions d'Europe connurent également leurs propres mouvement réformateurs, qui à leur tour étaient basés sur les idées et les travaux de l'Humanisme. Il suffit de penser à Ulrich Zwingli à Zurich et à Jean Calvin à Genève, à Mikael Agricola, Finlandais et élève de Luther ou à l'important pionnier de la Réforme, Jan Hus en Bohème - avec beaucoup d'autres. ils représentent la Réforme en tant qu'événement mondial.

La Réforme a non seulement révolutionné la vie spirituelle, mais a aussi déclenché d'importantes évolutions sociales. La vie économique a été dynamisée et la conception du monde a été pluralisé - notamment en matière confessionnelle. La séparation de l'église et de l'état ou la formation des droits civiques, dont bénéficient tous les hommes indépendamment de la confession, du sexe ou de l'appartenance ethnique, sont également des conséquences de la Réforme. Ces connaissances ou acquis se sont répandus à différents degrés dans le monde entier. Aujourd'hui plus de 400 millions de protestants dans le monde entier lient leur existence spirituelle et religieuse aux événements de la Réforme. Pour cette raison, l'anniversaire de la Réforme 2017 sera célébré - à la différence de tous les anniversaires passés de Luther et de la Réforme - dans une communauté mondiale, de la Terre de Feu à la Finlande, de la Corée du Sud à l'Amérique du Nord.

Une responsabilité réformatrice - encore aujourd'hui

Mais ce ne sont pas les partisans humanistes, et plus tard réformateurs, qui ont déclenché dans de nombreuses régions une dynamique des idées de Martin Luther, et qui font agir la Réforme en tant que citoyenne du monde. C'est au contraire la responsabilité réformatrice qui reste d'actualité. Même si le monde nous paraît plus proche que jamais, la pauvreté, l'inégalité de traitement et la misère d'innombrables personnes dans ce monde nous accompagnent chaque jour. Ainsi, presque 500 ans après l'affichage des thèses de Luther, son éthique est toujours valable - faire prendre conscience, éclairer et se révolter. 

Même si les thèmes ont changé, nous nous trouvons quand même face à de nouveaux défis. Que ce soit le débat autour du réchauffement climatique, une meilleur politique des réfugiés, le dialogue nécessaire entre les religions; agir de manière réformatrice veut dire au 21ème siècle aussi accepter la diversité humaine et se révolter contre l'intolérance, la haine et le fondamentalisme. Il s'agit de développer l'acceptation de la diversité des langues, des contextes environnementaux et culturels au sens d'intentions réformatrices. Il n'y a pas de théologie globale, pas de conception du monde unique. Mais avec des questions critiques envers soi-même et le monde, les idées de la Réforme ne peuvent être davantage d'actualité.

Verwandte Artikel

Die Ausbreitung der Reformation im Europa des 16. Jahrhunderts

Die Reformation markiert zusammen mit Renaissance und Humanismus, mit dem Zeitalter der Entdeckungen (Columbus 1492) und der europäischen Expansion den Beginn der Frühen Neuzeit oder europäischen Moderne, einen Epochenschnitt also. Sie war zum einen theologische Erneuerungsbewegung, die Reformen im Bereich der der Glaubenslehre, der Liturgie und der Kirchenhierarchie zum Ziel hatte. Zum anderen brachte sie in vielen europäischen Staaten eine politische Zäsur: die Abkehr von Rom, vom Papst, die Vereinigung von weltlicher und geistlicher Herrschaft, von Souveränität in der Person des Landesfürsten.

L’année thématique « La Réforme et le seul monde » est ouverte

Mit einem Festakt wurde am Reformationstag (31.10.15) im französischen Straßburg das finale Themenjahr der Lutherdekade, „Reformation und die Eine Welt“, eröffnet. Die Veranstaltung im Plenarsaal des Europapalastes, dem Sitz des Europarates, stand im Zeichen europäischen Handelns, reformatorischer Verantwortung aber auch der aktuellen Herausforderungen und Krisen, welche die gemeinsamen Werte bedrohen.

Magazin „Reformation und die Eine Welt“ erschienen

In der neuen Ausgabe des Themenmagazins der Evangelischen Kirche in Deutschland (EKD) zum Reformationsjubiläum 2017 steht das Jahresthema „Reformation und die Eine Welt“ im Mittelpunkt.